Tout sur Joe Biden

Le président américain Joe Biden veut en finir avec les pratiques monopolistiques des grandes entreprises américaines, qui limitent la concurrence et font grimper les prix. Un décret présidentiel impliquant une série de mesures vise à mettre fin à ses pratiques dans l'industrie pharmaceutique, les big tech et l'agriculture.

Vendredi dernier, Colonial Pipeline était victime d'une cyberattaque provoquant l'arrêt temporaire de ses opérations. Hier soir, l'oléoduc américain a relancé l'entièreté de ses systèmes et de ses lignes de distribution. Une nouvelle saluée par Joe Biden qui précise tout de même, qu'il faudra plusieurs jours avant un retour à la normale de la chaîne d'approvisionnement.

Le président américain Joe Biden souhaite investir 2000 milliards de dollars pour restaurer les infrastructures à travers les Etats-Unis. De même, il entend mettre l'accent sur les énergies renouvelables. Reste à convaincre les Républicains du bien-fondé de son plan d'investissement.

Tout comme son prédécesseur, Joe Biden entend bien favoriser le ''Made in America''. Le nouveau président américain a donc signé ce lundi un décret pour inciter le gouvernement fédéral à acheter davantage de biens et services auprès d'entreprises américaines. De quoi séduire l'électorat pro-Trump, mais aussi irriter certains partenaires commerciaux, comme le Canada.

Joe Biden a été officiellement investi 46e président des Etats-Unis. La page Donald Trump est désormais tournée, au grand soulagement des alliés des Etats-Unis. Les leaders européens se sont montrés très positifs et nourrissent visiblement de grandes attentes à l'égard du nouveau président américain.

Keystone XL, c'est le projet d'un pipeline qui doit acheminer plus de 800.000 barils de pétrole par jour entre la province canadienne d'Alberta et les raffineries américaines du Golfe du Mexique. Un projet lancé en 2008, annulé par Barack Obama pour des raisons écologiques, relancé sous Donald Trump pour des motifs économiques et peut-être bientôt une nouvelle fois mis de côté avec Joe Biden.

Donald Trump donne son feu vert au processus de transition vers une administration Biden / Joe Biden va nommer au Trésor l'ancienne présidente de la Fed Janet Yellen / John Kerry devient le Monsieur climat de Joe Biden

Après la saga des élections américaines la semaine dernière, la victoire du candidat démocrate Joe Biden a porté les bourses mondiales ce lundi matin. Les marchés européens ont ouvert en hausse, avec notamment +1,5% à Bruxelles. Même enthousiasme du côté des bourses asiatiques où le Nikkei a clôturé en hausse de 2,12%.

Le nom du nouveau président des États-Unis aura très certainement des conséquences économiques tant sur le plan international que national. Le niveau de tension avec l'Europe par exemple devrait en dépendre, tout comme l'ampleur du plan de relance américain. Pour ce qui est des marchés boursiers, l'impact devrait être quant à lui plus limité.

Ce que beaucoup avaient craint devient réalité: l'élection présidentielle américaine menace de se transformer en bataille juridique. Bien que les résultats des élections ne soient pas encore définitifs, Trump exige que le décompte des votes s'arrête. Et veut porter l'affaire devant la Cour Suprême. Trump, qui se proclame par ailleurs vainqueur de l'élection présidentielle.

Le dollar, un paramètre important des investisseurs du monde entier. Le dollar, une valeur refuge qui grimpe en période d'incertitudes et qui baisse quand les Bourses montent. Le dollar qui évoluera différemment en fonction du vainqueur des élections américaines.