Tout sur lait

Traite trois fois par jour, vaches vivant sous un hangar: la "ferme des 1.000 vaches", dans la Somme, est loin du modèle d'exploitation familiale habituel en France. Un choix défendu par son exploitant, qui assure respecter les normes, mais fustigé par ses opposants, qui y voient un mode de production mauvais pour les animaux et l'environnement.

Alors que le cours du beurre continue à grimper, la France fait face à une pénurie dans les supermarchés. Les distributeurs refusent de renégocier les contrats passés avec les industriels en début d'année.

Le gouvernement wallon a décidé de faire don de 25 mille litres de lait issus de la production wallonne à des associations d'aides aux plus démunis. Une opération "test", destinée à se répéter et à s'étendre à d'autres produits wallons.

L'indice de confiance des agriculteurs wallons a atteint 30 points en 2016. C'est une baisse importante, puisque cet indice de confiance atteignait encore 42 points en 2015. Les agriculteurs du sud du pays n'ont pas du tout le moral. Ils ne s'étaient jamais montrés aussi pessimistes depuis le lancement de cette étude en 2007.

Le secteur laitier et le gouvernement wallons tirent la sonnette d'alarme et exigent que l'Union européenne mette en place des mesures de régulation en urgence.

Face à la baisse du prix du lait et du porc, les six organisations agricoles wallonnes et flamandes ont négocié avec Comeos, représentant la grande distribution, et Fevia, la fédération de l'industrie alimentaire, ce vendredi matin. Ils se sont engagés à trouver des solutions à court et long terme d'ici fin août pour soutenir les producteurs.

L'industrie laitière belge a transformé et traité 4 milliards de litres de lait en 2014. Une hausse de 30% par rapport à 2007. Le prix de base du lait a contribué à faire de 2014 une excellente année pour le secteur. Mais la situation sur les marchés s'est toutefois dégradée et 2015 s'annonce plus morose.