Tout sur Libre-échange

La Grande-Bretagne et le Japon ont signé un accord commercial bilatéral de libre-échange. Il se base sur l'accord qui existait déjà entre l'Union européenne et le Japon. Pour les Britanniques, c'est le premier grand accord commercial post-Brexit.

Le Premier ministre britannique souhaite un. accord de libre-échange avec l'Union européenne pour le 15 octobre. Sinon il envisage la possibilité d'un simple accord commercial. l'Union européenne se tient prête à plusieurs scénarios.

Le négociateur en chef de l'Union Européenne, Michel Barnier, se dit préoccupé à l'issue de la 7ème session de discussions avec le Royaume-Uni. Les pierres d'achoppement sur un futur accord de libre-échange restent les mêmes. La période de transition, suite au départ du Royaume-Uni de l'Union Européenne, se termine le 31 décembre prochain.

Les États membres européens ont officiellement donné à Michel Barnier le feu vert pour débuter les négociations avec le Royaume-Uni. Le négociateur en chef de la Commission européenne s'est dit prêt. La Grande-Bretagne elle publiera sa propre position jeudi 27 février

La première ministre britannique Theresa May a reconnu ce vendredi dans un discours très attendu que son pays n'aurait pas tout ce qu'il veut dans les négocations sur la sortie de l'Union européenne, tout en plaidant pour un accord de libre-échange "le plus large possible".

"L'Amérique d'abord n'est pas l'Amérique seule": Donald Trump a livré vendredi à Davos un discours tout entier destiné à rassurer les partenaires diplomatiques et commerciaux des Etats-Unis, ébranlés par ses dérapages passés.

L'accord de libre-échange entre l'UE et Singapour ne peut pas, dans sa forme actuelle, être conclu par la Commission seule. C'est ce qu'estime la Cour de Justice de l'Union européenne dans un avis rendu ce mardi. Un avis qui "donne raison" à la position défendue par la Région wallonne dans le dossier CETA , estime son ministre-président Paul Magnette.

Les dirigeants de la zone Asie-Pacifique ont dit adieu avec regret au président américain Barack Obama dimanche à Lima et pris le contrepied de son successeur Donald Trump en promettant de batailler contre le protectionnisme.

L'Union Européenne a donné à la Belgique jusqu'à vendredi pour dire oui à l'accord de libre-échange entre l'Europe et le Canada. Mais la Wallonie fait toujours de la résistance.