Tout sur LVMH

Il y a longtemps que le groupe français voulait s'offrir l'Américain. LVMH avait d'abord proposé 120 dollars par action Tiffany, puis 130, avant d'offrir 135 dollars. C'est à ce prix que le conseil d'administration de Tiffany a cédé.

L'affaire avait fait grand bruit en 2012. Bernard Arnault, patron de LVMH, demandait la nationalité belge. Domicilié à Uccle, l'homme le plus riche de France, avait pourtant rapidement abandonné son projet, et la justice avait enquêté dans la foulée sur une possible fraude à la domiciliation.