Tout sur Magnette

Après ses critiques du Ceta, Paul Magnette propose une nouvelle façon d'envisager les grands accords commerciaux. C'est tout le sujet de la Déclaration de Namur cosignée par une quarantaine d'universitaires.

Gouvernement fédéral et entités fédérées ont finalement trouvé un accord sur le Ceta. Une position commune qui pourrait permettre la signature prochaine du traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada.

Lors du comité de concertation qui réunit les principaux ministres régionaux et fédéraux, sans surprise, Paul Magnette, a confirmé qu'en l'état actuel du dossier, le gouvernement wallon ne pouvait marquer son accord au projet.

A Namur, devant la commission des affaires européennes, Paul Magnette est revenu sur les raisons qui le poussent à se battre pour obtenir un traité en accord avec son assemblée. De son coté, la ministre canadienne du commerce a quitté Namur en annoncant l'échec et la fin des négociations.

La formation en alternance est courante en Allemagne. Le système, qui permet aux étudiants de toucher un salaire dans une entreprise qui leur paie leurs frais d'étude, inspire le gouvernement wallon, qui entend l'appliquer chez nous.