Tout sur maison

Le bureau Immotheker Finotheker a comparé les taux d'intérêt appliqués aux crédits hypothécaires. Pendant plus de deux ans, le taux fixe moyen sur 25 ans est resté inférieur à 2%. Mais les choses changent. Les candidats acquéreurs doivent s'attendre à devoir payer plus pour leur crédit.

Les entrepreneurs se plaignent des prix des matériaux de construction. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée le mois dernier par la Confédération construction. Six entrepreneurs sur dix constatent des augmentations de prix de plus de 15 % depuis novembre 2020, un quart parle même d'augmentations de 25 % ou plus.

L'activité sur le marché immobilier belge s'est amplifiée cet été. Le nombre de transations a bondi ces trois derniers mois. Après un premier semestre déjà très mouvementé.

Trois semaines après les inondations, de nombreux sinistrés n'ont toujours pas pu regagner leur habitation. Et nombre d'entre eux ne pourront jamais le faire. Des solutions se profilent toutefois il y a par exemple ces habitations modulaires sur pilotis qui permettraient de s'affranchir de certains risques dans le futur.

Trois semaines après les inondations, de nombreux sinistrés n'ont toujours pas pu regagner leur habitation. Et nombre d'entre eux ne pourront jamais le faire. Des solutions se profilent toutefois il y a par exemple ces habitations modulaires sur pilotis qui permettraient de s'affranchir de certains risques dans le futur.

Selon le baromètre des notaires, le nombre de transactions connait une forte augmentation en ce début d'année. Au niveau national, l'activité affiche une hausse de 11,2% par rapport à la même période l'an dernier. Question prix, ils progressent aussi mais moins fortement qu'en 2020.

Les notaires espagnols ont enregistré près de 1.000 acquisitions belges en juillet, août et septembre. c'est deux fois plus qu'au premier trimestre. Après le confinement, de nombreux belges ont décidé d'acheter un bien immobilier en Espagne.

Le marché immobilier n'a jamais été aussi actif qu'en 2019, selon les chiffres du Baromètre des notaires publiés ce mercredi. Ces douze derniers mois ont été une année record pour l'activité immobilière, qui a progressé de 8,9% par rapport à 2018. Les prix ont par contre bien moins augmenté que l'activité, avec un bond de seulement 4,2%.

Alors que les attentats du mois de mars laissaient craindre un impact sur le marché de l'immobilier, le nombre de transactions immobilières a atteint un nouveau record au deuxième trimestre.