Tout sur Marché immobilier

Le marché immobilier a connu une très belle année 2021. C'est ce qui ressort du Baromètre des Notaires. En effet, le nombre de transactions a augmenté de 14,3% par rapport à 2020. Globalement, toutes les régions du pays ont bien performé.

Il progresse ce trimestre de 4,4%, tiré par Pékin. Cela rend l'économie plus stable lorsque les exportations ralentissent, estime le gouvernement chinois. Celle-ci est sous pression en raison des problèmes logistiques en Amérique et au Royaume-Uni, ce qui a un impact sur la consommation.

Après un début d'année pour le moins difficile, le secteur de l'immobilier a retrouvé des couleurs au 3e trimestre. Sur la période, l'activité a augmenté de 11,6% au niveau belge et les prix des maisons comme des appartements sont repartis nettement à la hausse. On n'est toutefois pas encore revenu, en terme d'activité depuis le début de l'année, au même niveau qu'en 2019.

Selon les chiffres du dernier baromètre des Notaires, le nombre de transactions immobilières a chuté de 8% au premier trimestre 2020, par rapport à la même période en 2019. Un recul de l'activité qui s'explique notamment par les mesures de confinement imposées pour endiguer la propagation du coronavirus.

Le marché immobilier n'a jamais été aussi actif qu'en 2019, selon les chiffres du Baromètre des notaires publiés ce mercredi. Ces douze derniers mois ont été une année record pour l'activité immobilière, qui a progressé de 8,9% par rapport à 2018. Les prix ont par contre bien moins augmenté que l'activité, avec un bond de seulement 4,2%.