Tout sur Marchés financiers

La hausse rapide du coût des matières premières a entraîné une augmentation plus importante que prévu des prix à la production en Chine. Une hausse rapide qui a alimenté ce mardi les inquiétudes concernant une inflation non maîtrisée qui pourrait avoir un impact mondial. Il faut dire que la Chine est le plus grand exportateur au monde.

L'année 2018 n'aura pas été un grand cru pour les marchés financiers. Même les bourses asiatiques n'ont pas été épargnées par la morosité actuelle. Les bourses chinoises ont cloturé en baisse ce vendredi, de même que Tokyo au Japon. Tokyo qui signe même son premier repli annuel en 7 ans.

Malgré des volumes proches du record de 2015, Euronext Bruxelles a connu une année mitigée en 2016. Le contexte d'incertitude politique et fiscale a rendu les investisseurs frileux. Pour 2017 en revanche, l'optimisme est de rigueur.