Tout sur Mode

L'assureur-crédit Allianz craint une vague de faillite dans les mois à venir dans le secteur de la mode. La guerre en Ukraine et la hausse de l'inflation ont sérieusement ébranlé la confiance des consommateurs et l'habillement est le premier poste sur lequel le consommateurs économise. On s'attend en Europe à une baisse de vente de 4,85 milliards d'euros en 2022. C'est surtout le petit détaillant indépendant qui ressentira l'impact.

Depuis mars, Zalando ouvre sa plate-forme à des magasins physiques belges. La marque flamande de vêtements pour femmes LolaLiza est aujourd'hui disponible sur le site du géant allemand de l'e-commerce

Depuis le confinement, le secteur de la mode en Belgique a perdu un milliard et demi d'euros de chiffre d'affaires. Les magasins de vêtements espéraient récupérer une partie de cette somme durant les soldes. 40% de ventes en moins par rapport à l'an dernier : les deux premières semaines de soldes ne sont pas à la hauteur des espérances.

A Abidjan, une femme peut choisir entre un "mari capable" ou un "mari ingrat" tout en surveillant "l'oeil de ma rivale" pour préserver "le lit de mon mari". Ces noms sont en fait des sobriquets donnés à des milliers de pagnes colorés aux motifs divers, qui sont aujourd'hui en pleine expansion.

Des sacs-tendance entièrement conçus à la main, des noeuds papillon remis au goût du jour... Manuela Rakotomanga, dirige la marque Alizay depuis 3 ans. Son matériau fétiche : le raphia, fibre naturelle endémique à Madagascar. Elle emploie une dizaine de couturiers qu'elle forme au travail à la chaîne.