Tout sur musique

Entrée en Bourse réussie pour le label musical coréen. Big Hit Entertainment avait choisi un prix d'introduction de 135.000 wons, l'équivalent d'une centaine d'euros. A l'ouverture le titre valait déjà 270.000 wons. Et après quelques minutes de cotation, il avait pratiquement doublé, atteignant le maximum autorisé.

Initialement gratuit, le festival bruxellois a, au fil des ans, changé son modèle économique, mais la rentabilité n'est toujours pas au rendez-vous. Même s'il ne boxe pas dans la même catégorie, difficile d'attirer de grosses têtes d'affiche quand le Pukkelpop réunit au même moment autant de festivaliers en un soir que le BSF sur cinq jours.

Les sites de streaming explosent, mais ils rapportent trop peu. Pour la Sabam, leur business model initial n'est tout simplement plus adapté à la réalité. Les rémunérations des auteurs doivent être renégociées à la hausse.