Tout sur Négociations

La CSC a appelé les travailleurs à se mettre en grève le 8 janvier prochain. Les quelque 145.000 aides-ménagères et employés dans des ateliers de repassage, entendent de la sorte dénoncer le blocage des négociations concernant une augmentation salariale de 1,1%. Une hausse intenable, selon les patrons du secteur.

Une éclaircie à l'horizon dans le dossier du Brexit. Alors que devait expirer aujourd'hui le délai accordé aux britanniques pour améliorer leur offre, une solution semble désormais se dégager pour éviter un départ du Royaume-Uni sans accord. Les 27 ont d'ailleurs donné leur accord pour lancer des négociations dites "intenses" avec les Britanniques.

Les Etats-Unis ont placé sur leur liste noire huit nouvelles entreprises chinoises accusées de violation des droits de l'homme. Des entreprises spécialisées dans la vidéosurveillance et l'intelligence artificielle. Une décision qui n'est pas de nature à faciliter les négociations qui doivent reprendre cette semaine entre Washington et Pékin.

Le président américain Donald Trump a interdit aux réseaux américains de télécoms de se fournir en équipements auprès de sociétés étrangères jugées à risque, tel que le chinois Huawei. Une mesure à laquelle n'a pas manqué de réagir vertement Pékin, à l'heure où les tensions commerciales persistent entre les deux pays.

La Chine annonce la fin des négociations commerciales entamées en début de semaine avec les Etats-Unis. Des négociations dont elle n'a toutefois pas encore communiqués les résultats qui devraient être publié prochainement.

Les syndicats d'Aviapartner et leurs sympathisants ont mené ce mardi matin une action dans le hall des départs de Brussels Airport, faisant clairement comprendre que la grève se poursuivrait tant que leurs exigences n'étaient pas rencontrées. Ils affirment néanmoins espérer qu'un accord pourra être trouvé en ce sixième jour de grève. Les négociations avec la direction ont repris dans l'après-midi.

Les responsables au Commerce européen et américain ont tenté ce lundi à Bruxelles d'esquisser les premiers contours d'un hypothétique accord commercial, dont l'annonce en fanfare cet été avait apaisé les tensions entre l'UE et les Etats-Unis de Donald Trump.

La Commission européenne et le Royaume Uni ont fini par tomber d'accord vendredi sur les modalités de leur divorce, ouvrant la voie à des discussions commerciales après des mois de discussions tendues et de coups de théâtre.

Les dirigeants de l'UE ont fait un geste vendredi envers la Première ministre britannique Theresa May, sous pression au Royaume-Uni pour faire avancer les négociations sur le Brexit, au deuxième jour d'un sommet à Bruxelles.

Aujourd'hui première puissance économique de la zone euro, l'Allemagne a évité le pire au lendemain de la seconde guerre mondiale. Animés d'un esprit revanchard, certains parmi les alliés, y compris en Belgique, voulaient la maintenir au fond du gouffre.

Dans une lettre commune, BECI, l'UWE, l'UCM, l'Unizo, le VOKA et la FEB plaident pour qu'une réforme et une simplification de la politique fiscale des entreprises soient réalisées le plus rapidement possible.