Tout sur numérique

Le bureau d'expertise comptable Vandelanotte reçoit chaque jour les factures de ses clients, des PME pour la plupart. Des factures en papier ou électroniques, soit par scanning, soit en pdf. Mais très peu, moins d'1%, sont des factures numériques, c'est-à-dire 100% automatisées.

MICLEDI, la dernière spin-off du centre de recherche Imec, lève 4,5 millions d'euros. La jeune entreprise est déterminée à réaliser les écrans les plus petits et les plus lumineux du monde. Des écrans qui serviront à développer des lunettes de réalité augmentée que tout le monde pourraient porter un jour.

Les banques sont de plus en plus numériques, et souhaitent désormais, étendre le système "des extraits de compte électroniques ". Cependant, pour Test Achats, cela ne doit pas se faire au détriment des consommateurs.L'organisme préconise notamment que les relevés de compte soit consultables pendant un dizaine d'années, alors que chez certaines banques, ce délais ne serait pour l'instant, que de deux ans

Lancement ce mardi du registre numérique des actions. Une intiative des notaires, experts comptables et conseillers fiscaux de Belgique. Un nouvel outil au service des sociétés qui permettra d'identifier avec plus de fiabilité les actionnaires, le nombre d'actions qu'ils possèdent, et la manière dont ils ont acquis leurs titres.

A travers une trentaine d'ateliers de coaching dans toute la Wallonie, le SNI et Digital Wallonia vont accompagner gratuitement de nombreux commerces dans leur transformation numérique.

Le ministre français de l'économie présente son projet de loi relatif à la taxation des géants du numérique. Bruno Lemaire table sur des recettes fiscales de 400 millions d'euros cette année.

Moins d'encre, plus de pixel, c'est l'objectif du plan de digitalisation prévu par la SNCB qui va investir 70 millions d'euros pour s'adapter aux nouveaux usages.Alors que 9% des passagers achètent leur billet en ligne, une des ambitions affichées de la société des chemins de fer, est celle du paperless, ou dit autrement, la dématérialisation du billet de transport. Une direction logique selon la SNCB, au regard des 65% d'usagers qui utilise un abonnement.

D'après le baromètre de la Société de l'information du SPF Economie, les entreprises belges font mieux que beaucoup de leurs homologues européennes en matière de numérique, même si un écart important existe entre les grandes et les petites entreprises.

Infrabel présente son nouvel outil de formation pour ces agents, un simulateur 3D qui permet de reproduire les situations les plus dangereuses... sans prendre le moindre risque. C'est l'un des volets du vaste plan de digitalisation initié par le gestionnaire d'infrastructures.

Procoplast a inauguré son tout nouveau bâtiment ce vendredi. Ce spécialiste des pièce plastiques pour l'automobile a fait le choix du tout-automatique ces dernières années. Une stratégie qui a permis à la PME wallonne de ne pas céder aux sirènes de la délocalisation.

Le ministre de l'Agenda numérique Alexander De Croo a visité ce matin l'usine digitale Ricoh, à Woluwe. Ce qui est fabriqué dans cette usine de 2500 m² se retrouve de plus en plus souvent dans votre boîte aux lettres. Le courrier des banques, administrations et autres compagnies d'assurance est en effet de plus en plus souvent sous-traité dans une usine comme celle-ci.

Grâce aux nouvelles technologies, les industriels peuvent désormais améliorer leurs produits, leur process ou encore leur business model. Si en Belgique, nous n'en sommes qu'aux balbutiements, l'industrie 4.0 semble nourrir de belles promesses que ce soit à coup d'impression 3D , de robots intelligents ou encore de réalité augmentée. Alors, ce bon technologique dans nos usines représente-t-il la panacée ?

Jusqu'à samedi, le Kikk festival accueille des milliers de visiteurs, désireux de découvrir tout un tas d'innovations numériques et technologiques. 10.000 personnes sont attendues pour l'occasion à Namur.

Les entreprises wallonnes sont de mieux équipées vis à vis du numérique. C'est ce que révèle le baromètre 2016 de l'Agence du Numérique. Mais lorsqu'il s'agit d'utiliser le digital de manière un peu plus poussée, les lacunes sont grandes.

Devenir les développeurs numériques de demain, c'est le rêve d'enfants malgaches qui apprennent à coder. Pour les animateurs bénévoles qui leur donnent des cours gratuits à bord d'un bus aménagé, "ne pas savoir coder sera l'illettrisme de demain."