Tout sur Pacte de Stabilité et de Croissance

Les chiffres d'Eurostat sont sans appel, l'économie de la zone euro est en recul de -11%. Avec de grandes disparités parmi les pays européens, de -4 à -18%. De quoi compliquer la tâche de l'Eurogroupe réuni à Berlin.

La Commission européenne a tenu à rassurer les Etats membres ce vendredi, répétant qu'elle leur donnerait un maximum de flexibilité autour des aides d'Etat et dans le cadre du Pacte de stabilité. L'objectif étant bien évidemment de permettre de soutenir les entreprises et PME. Un objectif qui passe avant le respect des règles budgétaires européennes.

Plus que l'inflation, le déficit et la dette, l'Europe ferait mieux de se concentrer sur l'emploi. C'est ce que défend le prix Nobel d'économie, Joseph Stiglitz, qui était de passage ce jeudi à Bruxelles. Lors d'un long discours tenu au sein de la Bibliothèque Solvay, il a détaillé l'ensemble de ses arguments présentés dans un rapport intitulé "Réécrire les règles de l'économie européenne".