Tout sur Peintures décoratives

Menace d'action syndicale chez AkzoNobel à Vilvorde. Les hauts dirigeants de la multinationale ont reçu une prime de plusieurs millions, grâce au boom d'activité du fabricant de peinture depuis la pandémie. Alors que le personnel qui a travaillé dur ces derniers mois, dit ne rien obtenir. Les syndicats exigent des contrats à durée indéterminée pour les travailleurs temporaires, et davantage d'augmentation que le maigre 0,4%. Selon eux, il s'agit d'un exemple flagrant d'échec de la loi salariale belge.