Tout sur Pesticide

L'entreprise gantoise Biotalys a décidé de faire son entrée à la Bourse de Bruxelles. Une IPO qui lui permettra de lever du capital afin de poursuivre son développement. Biotalys développe des produits biologiques de protection des cultures contre les insectes, les champignons et les bactéries.

Après huit ans de recherche ici à Gand, Biotalys a soumis une demande aux Etats-Unis fin de l'année dernière. Elle fait de même à présent en Europe pour tenter d'obtenir une approbation pour son premier produit: Evoca. Un pesticide biologique contre des moisissures, des champignons sur les fruits et les légumes comme les fraises, les raisins ou les tomates.

Des milliers d'agriculteurs américains ont porté plainte en 2017 contre le dicamba, un herbicide commercialisé par trois groupes dont Monsanto. Volatile, il ne reste pas toujours dans les champs sur lesquels il est épandu, s'éparpillant parfois sur les cultures alentours. Les autorités de l'Arkansas ont au début de l'été suspendu son utilisation pour les agriculteurs et s'apprête à rénouveler la mesure.