Tout sur Philippe De Backer

Le Conseil National de Sécurité s'était déjà réuni lundi, mais pas à propos du coronavirus. Il y a été décidé de protéger la future infrastructure 5G du pays. Le gouvernement envisage notamment une série de restrictions visant à empêcher une utilisation indésirable de l'infrastructure. Dans le viseur, bien évidemment les chinois Huawei et ZTE, régulièrement critiqués par les Etats-Unis.

Après l'annonce surprise du départ de Dominique Leroy pour KPN, Stefaan De Clerck, président du conseil d'administration de Proximus, est venu répondre aux questions des parlementaires en commission. Au centre du débat, la question du paquet salarial, le choix du futur CEO et la participation de l'Etat.

Dominique Leroy, la CEO de Proximus, et Stefaan De Clerck, le président, sortent du 16 rue de la Loi. Un bref entretien avec quelques membres du gouvernement pour présenter les grandes lignes du plan de l'opérateur pour les trois années à venir. Un plan qui avait été détaillé la veille au conseil d'administration de l'entreprise dont l'Etat est le premier actionnaire.

Afin de lutter contre la fraude sociale transfrontalière, les Pays-Bas et la Belgique feront désormais front commun et partageront leurs données via une plateforme numérique. Son objectif : permettre d'identifier les personnes qui perçoivent illégalement des allocations, mais également de mettre à jour des détachements illégaux.