Tout sur PIB

Le Japon va consacrer plus de 100 milliards d'euros à un vaste plan de soutien économique. L'objectif est d'éviter au pays du soleil levant de glisser dans une récession durable l'an prochain. Il faut dire que les économistes anticipent une forte contraction du PIB nippon après la hausse récente de la TVA et le passage dévastateur du typhon Hagibis.

La Commission européenne a écrit ce mardi à la Belgique, lui demandant de soumettre le plus rapidement possible un projet de plan budgétaire conforme aux recommandations et aux règles européennes. L'institution européenne précise que le budget actuel comporte un risque de dérapage par rapport aux lignes directrices européennes.

Le ministre britannique du Commerce et ses homologues de Suisse et du Liechtenstein signent un accord pour la poursuite des relations commerciales après le Brexit. Un accord pour le futur car le présent n'est pas brillant. L'office britannique des statistiques vient de publier des chiffres décevants pour le trimestre écoulé.

Après huit ans "cauchemardesques" de tutelle des créanciers, l'UE et FMI, la Grèce est sortie lundi officiellement des plans d'aide. Pour autant, le pays n'en a pas tout à fait terminé avec l'austérité et les réformes.

La croissance de l'économie belge devrait s'élever à 1,7% en 2018 et 2019. Le chiffre, calculé par l'OCDE, est identique à celui de 2017, mais est toujours à la traîne par rapport à celui de la zone euro.

Croissance en hausse, déficit public au plus bas depuis dix ans: l'économie italienne semble doucement redresser la barre. Mais pas sûr pour autant que l'actuel gouvernement de centre gauche en tire profit lors des élections de dimanche, dont l'issue s'annonce très incertaine.

La reprise économique se confirme en Grèce avec une croissance de 0,5% par rapport au premier trimestre, grâce aux recettes du tourisme en particulier, comme le confirme le service grec des statistiques.

L'Allemagne a enregistré une croissance robuste de 0,6% au deuxième trimestre et un excédent budgétaire record sur la première moitié de l'année. C'est qui ressort des chiffres publiés ce vendredi par Destatis.

Pour le deuxième trimestre, la Belgique affiche les chiffres de croissance les plus faibles en Europe. D'après Bruno Colmant cependant, cela ne fait pas de notre pays un mauvais élève pour autant.

0,2. C'est en pourcent le taux de croissance de la Belgique au deuxième trimestre. 0,2% de croissance par rapport au premier trimestre, il s'agit d'une première estimation de l'institut des comptes nationaux. Par rapport au deuxième trimestre de l'an dernier, l'évolution du PIB s'élève à 1,2%.

Le Bureau du plan vient de publier ses prévisions pour la période 2016-2021. Résultat: la croissance belge atteindra 1,2% en 2016. C'est certes moins qu'en 2015, mais certains éléments sont encourageants.