Tout sur pouvoir d'achat

Comment soutenir le pouvoir d'achat et et la compétitivité en même temps ? C'est à cette question que le groupe d'experts désigné par le gouvernement doit répondre. Le rapport final est attendu pour la fin du mois. Un texte intermédiaire a été soumis mercredi. Ceux qui s'attendaient une grande compensation de la perte de leur pourvoir d'achat vont être déçus.

Le front commun syndical CSC-FGTB-CGSLB a mené différentes actions ce vendredi un peu partout en Belgique. A Bruxelles, les manifestants se sont retrouvés devant le siège de la Fédération des entreprises de Belgique pour réclamer une révision de la loi de 1996 sur la formation des salaires pour soutenir le pouvoir d'achat.

Journée de mobilisation nationale en Belgique. À l'appel des syndicats chrétien et socialiste, plusieurs milliers de militants ont défilé à Bruxelles pour protester, entre autres, contre la norme salariale. Une norme qui, d'après les organisations syndicales, ne permet pas aux salaires d'augmenter suffisamment pour faire face à la hausse du coût de la vie.

La livre turque n'en finit plus de couler. Hier encore, la devise nationale perdait 15%, à près de 13,50 livres pour un dollar. Un niveau historiquement bas, qui intervient alors que le président, Recep Tayyip Erdogan, continue de faire pression sur la banque centrale turque, pour qu'elle baisse les taux d'intérêt.

On le sait la crise actuelle a beaucoup profité à la grande distribution. Les bénéfices du commerce alimentaire ont ainsi plus que doublé l'an dernier. Le personnel réclame donc sa juste part après les efforts fournis. Les discussions avec le banc patronal patinent néanmoins. En cas d'échec des actions sont à prévoir.

La prime corona ne rencontre pas encore beaucoup de succès. Selon les chiffres de SD Worx, seule une PME belge sur dix a décidé d'en verser une cette année. Cette prime pourra être distribuée par les entreprises qui ont obtenu un bon résultat malgré la crise. Elle sera attribuée sous forme de chèques consommation de maximum 500 euros et ce, à partir du 1er août prochain.

Face à la résurgence de l'épidémie de coronavirus en Belgique et à ses conséquences économiques, le gouvernement wallon a décidé de débloquer 154,4 millions d'euros d'aides supplémentaires, dont plus de 80 millions rien que pour l'horeca. Le solde sera consacré aux autres secteurs directement impactés, comme l'événementiel, les voyagistes, ou les commerces ambulants.