Tout sur Provisions

Sur l'année écoulée, le bénéfice net de KBC a reculé de 42% à 1,44 milliard d'euros. Un recul sévère que le groupe bancaire explique par la baisse des revenus d'intérêt et de commissions, et par la réduction de valeur sur crédits dans le contexte de la crise de la Covid-19.

Une année 2019 solide dans un environnement compliqué. C'est en ces mots que la banque ING résume l'exercice écoulé. Si les provisions pour prêts à risque ont plombé son bénéfice net en Belgique sur la période. Ses revenus d'intérêt ont, eux, augmenté pour la première fois depuis des années.