Tout sur Rafale

Eric Trappier, le CEO de Dassault Aviation était à Bruxelles pour signer des accords de collaboration avec des entreprises belges alors que l'appel d'offres pour le remplacement des F-16 belges prend fin ce mercredi.

Dans une semaine, le 14 février, Américains et Britanniques remettent leur offre finale pourle remplacement des F-16 belges. Un dossier qui embarrasse Charles Michel et le MR, tentés par la contre-proposition française, faite en dehors du processus de sélection. Un dossier qui devient donc plus politique que technique..

20 milliards d'euros sur 20 ans, 5 000 emplois à haute valeur technologique et un partenariat stratégique et économique. C'est ce que propose la France si la Belgique achète les Rafales du constructeur Dassault, pour remplacer ses F-16.

Albert Frère entre dans la Sonaca - F-16: la france candidate sans offre ? - Irma: dégâts et bilans provisoires