Tout sur Randstad

Les aide-ménagères et autres travailleurs des titres-services veulent de meilleurs salaires. Ils étaient un millier à manifester ce matin devant le siège social de Randstad Group. Leur objectif: obtenir une augmentation des salaires bruts de 1,1%, comme prévu dans l'accord interprofessionnel, ce que les employeurs refusent, renvoyant la balle au gouvernement.

De plus en plus de jeunes recourent à des jobs étudiants. Mais, plus de la moitié d'entre eux travaillent aussi bien en été que durant l'année scolaire. Combiner études et petits boulots est devenu une norme pour de nombreux jeunes.

Recommanderiez-vous ce métier à vos enfants ou à vos amis? C'est la question posée par Randstad. 130 professions proposées. 3.500 personnes ont répondu. Résultats: Ingénieur obtient le meilleur score, suivi de pharmacien et de médecin. C'est le podium des métiers qui paraissent les plus attractifs.

Du mouvement dans le secteur des titres-services. Le groupe Randstad fusionne ses activités dans ce domaine avec celles de sa filiale Tempo-Team. La nouvelle entreprise, baptisée Tempo-Team Titres-Services, entend de la sorte devenir leader du marché, sans surcoût pour le consommateur.

Les mois des vacances d'été 2018 favorables pour les étudiants jobistes. C'est en tout cas ce qui ressort des chiffres fournis par Randstad, le numéro un de l'intérim, qui affirme avoir mis au travail 6% d'étudiants en plus cette année qu'à l'été 2017.

Proximus rachète TeleSign - Randstad: bénéfice net 1T en hausse - Volvo Group fait mieux que prévu - Coca-Cola vise de nouvelles économies

La légitimité des syndicats ne faiblit pas, au contraire, elle progresse aux yeux des salariés. Randstad a interrogé 3.000 travailleurs du privé et du public, près de 70% affirment avoir confiance dans les syndicats.

Selon une nouvelle étude de Randstad, le Belge est peu mobile lorsqu'il s'agit de quitter son emploi. Trop peu mobile, selon Randstad, qui propose de changer le système de rémunération.

D'après une étude réalisée par Randstad, les contrats à durée déterminée ne seraient pas menacés par les contrats temporaires. Ils concerneraient toujours plus de trois quart des travailleurs. Une proportion qui est restée quasi inchangée depuis dix ans.