Tout sur relance

Selon Emmanuel Macron et Angela Merkel, les 500 milliards d'euros seront levés sur les marchés financiers par la Commission européenne au nom des 27 Etats membres et pas seulement les pays de la zone euro. Différence avec le projet des eurobonds : le fonds doit être temporaire et ciblé pour les secteurs et les régions les plus touchés par la pandémie de Covid-19.

La Commission européenne ne propose pas un plan unique de déconfinement. Elle présente une feuille de route. Les pays doivent s'en inspirer, faire du sur-mesure, au cas par cas, mais en coordonnant leurs actions. Un plan de relance est en préparation.

Donald Trump connait un début de mandat agité, mais dans des petites villes comme Dolgeville dans l'Etat de New York, cela n'entame en rien la confiance de ses électeurs. Ils sont convaincus que les centaines d'emplois perdus depuis 30 ans sont en passe de revenir.

L'élection de Donald Trump est un nouveau signal du ras-le-bol des citoyens face à la mondialisation dans les pays développés. Alors que faire pour répondre à ce malaise? L'économiste Bruno Colmant prône une relance par l'investissement.

C'est peut-être passé inaperçu et pourtant c'est loin d'être anecdotique, Charles Michel s'est clairement emparé des théories de l'économiste John Meynard Keynes en annonçant une politique d'investissements publics. Un virage stratégique non négligeable qui reçoit un écho très favorable à la gauche de l'échiquier politique.

A trois semaines d'un sommet extraodinaires des 27 pays européens, les dirigeants français et allemands ont été reçus par le président du conseil italien. Au centre de la table des discussions: l'après-Brexit.