Tout sur rendez-vous

Le magasin Pêle-Mêle vend des livres de seconde main. Mais pas uniquement des livres. Aussi des disques, des jeux ou des jouets. Ce commerce n'entre donc pas dans la catégorie considérée comme essentielle. Il restait deux options, soit la prise de rendez-vous, soit le "click and collect". Les clients peuvent venir chercher leur commande. Mais le magasin est fermé depuis près d'un mois.

Mauvaise nouvelle. Tous les commerçants ne pourront finalement pas bénéficier du double droit passerelle. Contrairement à ce qui avait été annoncé la semaine dernière, les indépendants qui peuvent rester ouverts sur rendez-vous, devront se contenter du simple droit passerelle à condition de démontrer une perte du chiffre d'affaires d'au moins 40%.

A partir de samedi de nombreux commerces seront ouverts aux clients principalement sur rendez-vous. Les responsables de magasins mettent en place les mécanismes nécessaires.