Tout sur RH

La startup bruxelloise spécialisée dans la mobilité flexible pour les employés, a levé cette somme auprès de l'incubateur de D'Ieteren. Ces fonds permettront à Mbrella de poursuivre le développement de sa plateforme.

Adecco souhaite recruter 240 personnes dans les semaines à venir. Des effectifs nécessaires afin de répondre à la demande des entreprises en matière de ressources humaines. Il faut dire que la crise actuelle a donné un nouvel élan à la guerre des talents. Et les petites entreprises éprouvent beaucoup de difficultés à trouver les bons collaborateurs.

Si les chiffres du chômage temporaire ont explosé l'an passé, ceux du chômage ordinaire ont eux reculé de 3,3% en 2020. Un chiffre positif cette fois, qui, pourtant, n'offre aucune raison de se réjouir. Car dans le même temps les incapacités de travail de longue durée ont, elles, explosé en 2020.

Au départ, la start-up anversoise avait développé sa plate-forme web pour gérer le personnel lors de grands événements. Aujourd'hui 250 sociétés à travers le monde font appel à ses services RH !

L'estomac noué le dimanche soir à l'idée de recommencer une semaine de travail, une impression désagréable ressentie par un Belge sur quatre. C'est en tous cas le résultat d'un sondage mené pour le compte du groupe Agilitas. Et une fois arrivé au travail, plus de la moitié des Belges sondés se sentiraient mal, régulièrement.

C'est du moins ce qu'attestent les chiffres de SD Worx, prestataire de services RH. Ceux-ci concernent quelque 660.000 travailleurs employés dans près de 20.000 entreprises belges du secteur privé.

En moyenne,175.000 colis sont envoyés chaque jour par l'entreprise postale. Une cadence qui augmente fortemment lors des fêtes de fin d'année.

Alors que le ministre fédéral de l'Emploi ambitionne de parvenir au plein emploi d'ici à 2025, les organisations patronales proposent un plan d'action pour la diversité sur le marché du travail. Un plan présenté comme une alternative aux mystery calls souhaités par Kris Peeters.