Tout sur Sabam

Ce n'est un secret pour personne, les temps sont durs pour le monde de la culture et de l'événementiel. Selon la Sabam, les évènements culturels ont perdu 41 millions d'euros rien qu'au premier trimestre. Soit, au bas mot, 100% de ses revenus. Le secteur invite donc le comité de concertation à communiquer des perspectives pour éviter l'effondrement de l'économie culturelle belge.

Les mesures prises pour limiter la pandémie ont conduit à la limitation et à l'annulation de nombreux événements culturels. La Sabam a fait le compte. La société des auteurs compositeurs et éditeurs estime que la seule vente de tickets a baissé de 87% l'an dernier.