Tout sur salle

Kinepolis a souffert durant la première moitié de l'année. La fermeture de la plupart des salles de cinéma a fait plonger le chiffre d'affaires de 67% sur un an et la perte nette a dépassé les 45 millions d'euros. Mais petit à petit, les salles du groupe on réouvert.

Immopass, l'entreprise de Marc, réalise des audits techniques de bâtiments et Insens, l'entreprise de Guillaume, a mis au point un capteur permettant de mesurer le niveau de CO2 dans les salles. Les deux partenaires espèrent de la sorte contribuer à une ouverture anticipée des salles et permettre à certaines entreprises de reprendre une activité presque normale.

Avec à peine 12millions de visiteurs l'année dernière, moins d'un tiers de la normale, Kinepolis a vu ses résultats plonger dans le rouge. La perte frôle les 70 millions d'euros contre un bénéfice de 55 millions un an plus tôt. Un bénéfice qui vient bien à point pour aider à traverser les moments difficiles.

Après une chute de 6% en 2016, la fréquentation des cinémas belges a un peu rebondi l'an dernier. 19,5 millions d'entrées, c'est 0,76% de plus que l'année précédente. Le chiffres d'affaires généré par ces tickets a évolé plus vite encore.

Voici la nouvelle salle des marchés de KBC. Premier défi de taille : les élections françaises. Ici on se prépare à faire face à la volatilité des marchés.