Tout sur sanctions

Donald Trump annonce qu'il va mettre en place de nouvelles sanctions contre Téhéran. Des sanctions qui n'auront aucun résultat, estime le gouvernement iranien. Dans le pays, les produits importés de l'étranger ont de plus en plus de mal à s'écouler.

Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi que les Etats-Unis allaient imposer à compter du 10 juin "des tarifs douaniers de 5% sur tous les biens en provenance du Mexique", tant que les immigrés clandestins continuent d'affluer aux Etats-Unis en passant par la frontière mexicaine.

La livre turque est sous pression: -30 % depuis le début de l'année. Ce jeudi, elle dévaluait encore de plus de 2,5% face au dollar au lendemain d'une rencontre infructueuse entre officiels turcs et américains.

Le retour de sanctions américaines, une menace face à laquelle le président iranien ne veut pas montrer d'inquiétude. Hassan Rouhani tenait ce mardi un réunion avec des producteurs de pétrole. Le Président de la Banque centrale iranienne partage l'opinion du chef de l'Etat.

Le 18 mars les Russes rééliront plus que probablement Vladimir Poutine à la tête du pays. Des élections qui se dérouleront sans réelle opposition et sans grande surprise, si ce n'est, peut-être, la participation...

Les manifestations qui font rage en Iran depuis plusieurs jours et la répression violente de celles-ci représentent un risque politique et économique important. Déçus par les promesses du pouvoir, les Iraniens se sont tournés vers la rue, mais sortir le pays du bourbier n'est pas chose facile...

Ouverture du salon du Bourget - Russie: l'UE prolonge les sanctions - Nouveau record de jobistes en 2016

Grèce : la tranche de 7,5 milliards EUR d'aide versée - UE: les 28 prolongent les sanctions contre la Russie - La justice allemande valide un programme anti-crise de la BCE - Visa boucle l'acquisition de Visa Europe

La levée des sanctions contre l'Iran a été observée de près par beaucoup d'entrepreneurs belges. Chez Eole Engineering, on est prêt à démarrer de nouveaux contrats. Il faut dire que les opportunités sont nombreuses, que ce soit dans l'industrie pétrolière et gazière, le secteur énergétique, mais aussi les biens de consommation.

Touchés par la crise économique et des difficultés d'approvisionnement dues à l'embargo alimentaire décrété contre l'UE par la Russie en réponse aux sanctions occidentales pour son rôle dans la crise ukrainienne, les restaurateurs moscovites tentent de s'adapter. Environ un millier d'établissements ont fermé ces derniers mois dans la capitale russe.