Tout sur sanitaire

On a évité le pire. C'est la première réaction de l'Union des Classes Moyennes au terme de ce comité de concertation. Un grand soulagement du côté de l'horeca surtout qui peut poursuivre son activité sans limites supplémentaires. 0:00 REACTIONS FC On a évité le pire. C'est la première réaction de l'Union des Classes Moyennes au terme de ce comité de concertation. Un grand soulagement du côté de l'horeca surtout qui peut poursuivre son activité sans limites supplémentaires. QUOTE 1 Pierre-Frédéric Nyst Président de l'UCM "C'est vrai on s'attendait au pire. On nous a annoncé que l'horeca ça allait être des fermetures très tôt à 20h c'est-à-dire des actes équivalents à des fermetures. Déjà 23h le secteur nous dit c'est pas évident. Alors à 20h vous imaginez. Et alors finalement on n'y touche pas. Tant mieux pour eux bien évidemment." La pilule est, par contre, plus difficile à avaler dans les secteurs événementiels, surtout pour les spectacles et les activités à l'intérieur. QUOTE 2 Pierre-Frédéric Nyst Président de l'UCM "Vous avez le secteur événementiel, la culture, là effectivement, c'est très très problématique. Vous avez des spectacles qui ne peuvent être rentables que si on est plusieurs centaines de spectateurs. Ici 200 personnes, là on va avoir de véritables catastrophes. Ce qui nous pousse chez UCM à dire qu'il faut remettre sur la table les aides, la problématique des aides à tous les niveaux de pouvoir. Et probablement continuer à parler aussi du moratoire des faillites. Il va falloir le réinstaller, le prolonger." Télétravail et congés scolaires avancés n'iront pas sans poser de problème dans les PME souligne l'UCM qui déplore les hésitations de ces derniers jours et la multiplication des rumeurs inquiétantes. L'Union des Classes moyenne rappelle aussi son souhait d'une vaccination généralisée.

Le président des Etats Unis entend mettre en place un projet ambitieux et courageux pour la vaccination car près de 80 millions d'américains ne sont pas encore vaccinés.