Tout sur sociétés

La FSMA dit comprendre les difficultés rencontrées par les sociétés cotées à Bruxelles. C'est que le coronavirus leur complique la tâche face à certaines obligations, comme la convocation de leurs actionnaires en assemblée générale ou encore la présentation de prévisions chiffrées.

Baisser le taux de l'impôt des sociétés de 34 à 25 ou 20% avec un taux spécial pour les PME. Cela pourrait se révéler neutre d'un point de vue budgétaire. C'est l'avis que le Conseil supérieur des finances vient de faire parvenir au gouvernement.

Johan Van Overtveldt, le ministre des Finances souhaite simplifier l'impôt des sociétés. Son idée: abaisser le taux officiel à 20 ou 22% au lieu de 33,99% actuellement, mais alors il s'agirait de supprimer les déductions comme les intérêts notionnels.