Tout sur Start-up

2019 a de nouveau été une année faste pour les start-ups et autres scale-ups belges. En l'espace d'un an, ces entreprises ont levé 745 millions d'euros de capitaux frais, selon les calculs du journal L'Echo. C'est 7 millions de plus qu'en 2018, qui était déjà une année record.

La torréfaction du café émet chaque année 15 millions de tonnes de CO2, soit l'équivalent de 5 milliards de litres de mazout. Une situation qui pourrait changer, et cela grâce à une start-up belge qui a mis au point une machine à torréfier fonctionnant à l'énergie solaire.

En 2017, pendant leurs études, deux entrepreneurs belges ont lancé leur startup, Spentys, active dans le domaine médical. La commercialisation de leurs orthèses réalisées à l'aide d'imprimantes 3D a commencé. Pas plus chère qu'une orthèse classique, leur produit a frappé des business angels auprès desquels ils ont levé 750.000 euros en début d'année.

Une start-up sur 5 seulement est créée aujourd'hui par une femme en Belgique. C'est peu. Au point que l'incubateur Start-it @ KBC a décidé de lancer un appel. La structure veut encourager les femmes entrepreneures appel à être candidate car manque de femmes.