Tout sur Syndicats

Les partenaires sociaux saluent les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus. Mais pour faire face à leurs conséquences sur l'activité économique, la CSC voudrait généraliser le régime de chômage temporaire décidé dans le cadre du Brexit. Un régime plus coûteux pour les employeurs, ce qui n'est évidemment pas au goût de la FEB.

La grève des transports n'en fini plus dans l'Hexagone. Le mouvement, devenu hier le plus long du genre depuis plus de 30 ans, pèse de plus en plus sur l'activité et le moral des commerçants, tout particulièrement à Paris. D'autant que la perspective d'une résolution du conflit semble encore bien éloignée.

Quelque 150 militants de la FGTB se sont rassemblés ce lundi en fin de matinée face au siège de la Fédération des Entreprises de Belgique. Une action visant à réclamer un accord rapide sur l'augmentation du salaire minimum pour lequel plusieurs blocages persistent toujours.

Après des mois de tensions sociales, l'accord social conclu ce vendredi entre syndicats et direction de Skeyes porte sur la réduction du temps de travail et de la charge de travail des contrôleurs aériens. Un accueil

Coup de tonnerre à Soignies. Les travailleurs de la gobeleterie Durobor ont appris ce matin que leur entreprise déposait le bilan, faute de soutien bancaire. Un curateur doit à présent être désigné, toutes les portes ne sont donc pas encore fermées. Fleuron industriel de la région du Centre, Durobor avait été crée en 1928.

Trop c'est trop. Ils étaient une quarantaine ce lundi devant le siège social belge de Coca-Cola, à Anderlecht. Des représentants syndicaux venus de toute l'Europe pour protester contre les restructurations à répétition et le manque de dialogue avec la direction du groupe.

Le plan de restructuration chez BNP Paribas se précise. Ce vendredi matin, en marge de la publication de ses résultats, la banque a annoncé la fermeture chez nous de 267 de ses 678 agences d'ici 2021. Une mesure qui surprend les syndicats, tout comme le nombre des 2.200 suppressions d'emplois annoncées.

Après 4 ans de croissance continue, les prévisions de Proximus sont moins bonnes. A côté de nouvelles offres commerciales, l'entreprise envisage des restructurations pour tenter de redresser la barre.

Au point mort depuis le 22 janvier dernier, la concertation sociale autour de l'accord interprofessionnel ne semble pas pouvoir reprendre de sitôt au sein du groupe des dix. En cause: la marge d'augmentation salariale que jugent insuffisante les syndicats. Une marge fixée pour les deux prochaines années à 0,8% par la loi de 1996 que ces derniers veulent modifier.

Journée noire pour les travailleurs de NLMK Clabecq. Lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire, ce jeudi, la direction leur a annoncé son intention de supprimer 290 postes, soit la moitié que compte le site.

Les concessionnaires bruxellois de Mercedes-Benz en grève depuis hier. Une grève qui s'est encore poursuivi ce mercredi, alors que la concertation avec la direction n'a pour l'instant livré aucune avancées, selon les syndicats qui agissent en en front commun. Il réclament une revalorisation salariale, au travers notamment de primes ou de chèques repas.

La réunion de ce matin avec la direction de l'entreprise n'a pas rassuré les syndicats. 1900 départs, c'est beaucoup trop estiment-ils, d'autant que le personnel a déjà été mis sous pression à de multiples reprises.

Après plusieurs grèves et d'intenses négociations, direction et syndicat de bpost ont finalement conclu une convention collective de travail pour la période 2019-2020.

Remontés contre une longue série de mesures gouvernementales, les syndicats ont mené en front commun de nombreuses actions aux quatre coins du pays. Des actions qui visaient tout particulièrement les entreprises et leur fédération, la FEB, dont la façade a été aspergée de peinture rouge lors d'un rassemblement symbolique en milieu de journée.

Après 7 jours de grève les syndicats et la direction sont parvenus à un accord dans la nuit. Un soulagement pour les deux parties et la fin d'une situation particulièrement problématique alors que 100 vols étaient encore annulés ce mercredi.

S'achemine-ton vers un blocage des salaires ? C'est ce que redoute la FGTB sur base de premiers chiffres du Conseil central de l'Économie qui calcule de combien les salaires peuvent augmenter tous les deux ans. Des chiffres qui montreraient qu'il n'y pas de marge pour une hausse salariale, ce que juge inacceptable le syndicat socialiste.