Tout sur tax shift

Depuis ce 1er janvier, le taux d'imposition des sociétés a baissé. Les PME notamment ne seront plus taxées qu'à 20%. En tout cas si leurs dirigeants se versent une rémunération d'au moins 45.000 euros. Cette exigence du fédéral doit permettre d'éviter les effets d'aubaine.

10.000 : c'est le nombre d'emplois que les entreprises technologiques auront créés en Belgique entre 2016 et 2018. Agoria souligne les effets positifs du tax shift et demande au gouvernement de poursuivre ses efforts visant à supprimer sa politique de niche en matière d'impôt des sociétés et d'abaisser le taux à 22%.

Le budget fédéral 2018 a enfin été bouclé. Après des discussions qui se sont prolongées jusqu'à 3h du matin, le gouvernement Michel a annoncé qu'un effort de 2,6 milliards d'euros, 0,6% du PIB, sera réalisé l'année prochaine.

Sur les 40 mesures présentées ce mercredi par le gouvernement fédéral, une ressort particulièrement du lot, la réforme de l'impôt des sociétés. Il sera fortement réduit dans les trois années à venir, particulièrement pour les PME.