Tout sur télétravail

Trouver l'équilbre entre vie professionnelle et vie privée est de plus en plus difficile pour les travailleurs, surtout quand ils ont des enfants. Et en cette période estivale où nos chères têtes blondes sont en congé, les équilibres à trouver sont encore plus délicats. Souplesse des horaires et télétravail sont souvent plébiscités, mais peu d'entreprises offre ces flexibilités.

Selon l'institut Vias et le ministère de la Mobilité, quatre travailleurs sur dix exercent une fonction qui leur permettrait de travailler parfois chez eux. Sans atteindre ce chiffre, un simple doublement du nombre de télétravailleurs permettrait déjà de résoudre de nombreux problèmes, notemment les embouteillages aux heures de pointe.

Le télétravail semble avoir la cote actuellement en Belgique. BNP Paribas Fortis notamment voudrait que ses employés travaillent chez eux au moins deux jours par semaine d'ici trois ans. Et c'est loin d'être la seule entreprise à avoir ce type de stratégie. Alors, qu'est-ce qui pousse les employeurs à renvoyer leurs salariés chez eux ?