Tout sur Thierry Breton

La pénurie de semi-conducteurs à l'échelle mondiale ralentit l'industrie dans une Europe très dépendante de l'Asie. L'Union européenne ne détient que 10% des parts de marché mondiale des semi-conducteurs, le but c'est de monter à 20%. La stratégie européenne mise beaucoup sur la recherche.

Actuellement, les normes sont adoptées par des organismes européens de certification. Mais l'Europe y a perdu son influence. Et par conséquent le contrôle de la normalisation industrielle.

Visite ce vendredi de Thierry Breton au centre de recherche louvaniste imec. À cette occasion, le commissaire européen au Marché intérieur a assuré que l'alliance européenne des semi-conducteurs serait une réalité d'ici quelques semaines. De quoi garantir une plus grande production de semi-conducteurs en Europe, et de facto de limiter notre dépendance à l'Asie ou aux Etats-Unis.