Tout sur tourisme

Les Gilles de Binche sont venus à Mons pour le premier jour des VISITWallonia Tourism Days. Une première journée consacrée au tourisme d'affaires. Les acteurs wallons du secteur sont ici. Ils présentent leurs offres aux visiteurs, des organisateurs d'événements professionnels venus de Belgique et de l'étranger.

La période de coronavirus a suscité un regain d'investissement dans l'immobilier. La société Unibricks qui assure la promotion et l'exploitation de projets immobiliers d'investissement, tels que hôtels, parcs de vacances ou logements résidentiels, illustre cette tendance. En 2020, son chiffre d'affaires a augmenté de 47%.

En Wallonie, le secteur touristique est lui aussi très touché par les inondations. Un secteur qui se remettait à peine de la crise et qui comptait beaucoup sur la saison estivale pour tenter de se relever. C'est donc peu dire que ces intempéries sont un nouveau coup dur, surtout quand on sait qu'un Belge sur trois comptait passer ses vacances au pays.

Le gouvernement fédéral déploie une aide spécifique pour le secteur hôtelier de 7 millions d'euros. Elle se matérialisera pas une réduction de cotisations sociales. Mais, le secteur souhaiterait une aide massive pour éviter les nombreux et actuels risques de faillites.

La Grèce se prépare à accueillir à nouveau des touristes. Il faut dire que le secteur est capital pour le pays, puisqu'il représente environ un cinquième de son économie. La Grèce réclame donc un passeport santé européen pour faciliter les voyages. Le pays envisage par ailleurs de vacciner tous les travailleurs du tourisme d'ici le début de l'été.

En grande difficulté, alors que les Belges ne voyagent plus, Neckermann demande une PRJ pour se mettre à l'abri de ses créanciers. Le voyagiste espère ainsi avoir un peu de répit pour trouver un soutien financier et sauver l'emploi de ses 180 collaborateurs. Neckermann regrette aujourd'hui le manque de soutien des autorités au secteur du tourisme.

Entre 3 et 400 personnes ont manifesté au coeur du quartier européen à Bruxelles pour plaider en faveur d'une reprise plus large des voyages malgré la pandémie. Le secteur demande également aux autorités d'établir un plan de relance efficace dans les plus brefs délais et d'harmoniser les restrictions de voyage au niveau européen.

Les chambres d'hôtels vides comme celle-ci. Ce n'est plus l'exception mais la règle à Bruxelles. A la réception, un employé au lieu de trois. C'est suffisant. Cet établissement n'est rempli qu'à 12%. Avec si peu de clients de nombreux hôtels hésitent à rouvrir leurs portes.

Une faune abondante, des paysages époustouflants et des vignobles renommés ont fait de l'Afrique du Sud une destination touristique de choix. Mais ça, c'était avant que la covid-19 ne donne un coup d'arrêt brutal au tourisme international. Alors pour sauver un secteur crucial pour son économie, le pays se tourne désormais vers le tourisme local.

Durement touchée par la crise, l'industrie du voyage est visiblement en grande difficulté. C'est pourquoi SOS Travel, qui regroupe quelque 450 agences de voyage indépendantes, a mené une action ce vendredi pour sensibiliser les autorités à leur situation. Si rien n'est fait pour les aider, ils craignent le pire d'ici la fin de l'année.

La limitation de la bulle sociale par la Conseil national de sécurité interpelle les propriétaires et les locataires de gîtes en Wallonie. Tout un pan de l'économie touristique wallonne se voit désormais impacté. Les mois de juillet et août auraient pourtant permis de se refaire une santé financière.

Malgré ses résultats mitigés en terme de mortalité pendant la pandémie, la Belgique reste un pays attractif et une destination sûre aux yeux de nombreux touristes étrangers. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par l'office flamand du tourisme, publiée jeudi.

Malgré ses résultats mitigés en terme de mortalité pendant la pandémie, la Belgique reste un pays attractif et une destination sûre aux yeux de nombreux touristes étrangers. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par l'office flamand du tourisme, publiée jeudi.