Tout sur Union européenne

Les 27 se sont réunis en sommet virtuel hier soir. Au menu des discussions, la gestion de la pandémie de Covid-19 et par la même occasion, la problématique des vaccins. Alors que plusieurs fournisseurs, au premier rang desquels AstraZeneca, manquent à leurs engagements, la commission menace de bloquer les exportations vers les pays tiers. Une perspective qui n'enchante pas tous les États membres.

Encore en phase test, le premier vaccin issu de la recherche française devrait être disponible au Royaume-Uni à l'automne... De quoi faire grincer les dents la France, alors que le Royaume-Uni a pris les devants avec un contrat de 190 000 doses d'ici 2025, pouvant atteindre 1.4 milliards d'euros.

La répartition des fonds européens destiné à la relance de notre pays a été validée hier soir par les différentes entités. Certains s'estiment satisfaits, d'autres lésés. Bruxelles par exemple, qui espérait recevoir près de 500 millions hérite de 395 millions.

A quelques jours de l'échéance fatidique du 31 décembre, l'Union européenne et le Royaume-Uni ont conclu un accord historique sur leurs futures relations. Les règles sociales et environnementales européennes restent intactes. Seulement, les Britanniques n'auront plus leur mot à dire. Il faut dire que d'un point de vue économique, Boris Johnson était pour ainsi dire dos au mur.

Tout comme les commerces, les stations de ski attendaient avec impatience l'autorisation d'ouvrir. Selon le Président français il leur faudra pourtant probablement patienter jusqu'à la mi-janvier. De quoi provoquer la stupeur et incompréhension parmi les élus et les professionnels du secteur:

Entre 3 et 400 personnes ont manifesté au coeur du quartier européen à Bruxelles pour plaider en faveur d'une reprise plus large des voyages malgré la pandémie. Le secteur demande également aux autorités d'établir un plan de relance efficace dans les plus brefs délais et d'harmoniser les restrictions de voyage au niveau européen.

France relance. c'est le nom donné à ce programme de 100 milliards d'euros. Paris dévoile un plan massif destiné à soutenir l'industrie, l'emploi et la transition écologique. Il s'agit de profiter de la crise pour tourner l'économie vers le futur.

Le négociateur en chef de l'Union Européenne, Michel Barnier, se dit préoccupé à l'issue de la 7ème session de discussions avec le Royaume-Uni. Les pierres d'achoppement sur un futur accord de libre-échange restent les mêmes. La période de transition, suite au départ du Royaume-Uni de l'Union Européenne, se termine le 31 décembre prochain.

La Cour de justice de l'Union européenne vient de rendre une décision forte. Le transfert de données personnelles entre l'Union européenne et les Etats-Unis fait peser de trop gros risques sur la protection des données des Européens sur le sol américain. L'économie US du numérique va devoir revoir ses fondamentaux.

Le président du Conseil européen Charles Michel a proposé ce vendredi de fixer à 1.074 milliards d'euros le budget 2021-2027 de l'UE. C'est 20 milliards de moins que sa proposition de février dernier. En revanche, il confirme les 750 milliards pour le fonds de relance, ainsi que la clé de répartition entre prêts et subsides proposée par la Commission européenne.

Ce mardi, la Commission européenne a remis à jour ses prévisions de croissance. Le PIB de la zone euro devrait ainsi chuter de 8,7% en 2020, avant de rebondir de 6,1% l'an prochain. La France, l'Italie et l'Espagne devraient être particulièrement touchés. La Belgique, quant à elle, se situe dans la moyenne, voire fait légèrement mieux.