Tout sur USA

Le président des Etats Unis entend mettre en place un projet ambitieux et courageux pour la vaccination car près de 80 millions d'américains ne sont pas encore vaccinés.

Le président américain Joe Biden a signé un décret pour encourager la vente de véhicules électriques aux Etats-Unis. Son objectif est clairement avoué : D'ici 2030, la moitié des véhicules neufs vendus aux Etats-Unis devront être électriques.

Le président de la Réserve fédérale américaine a rassuré les marchés. Auditionné hier soir par les parlementaires américains, Jerome Powell a assuré qu'il continuerait à donner la priorité absolue à l'amélioration du marché du travail. S'agissant de la poussée inflationniste, il a une nouvelle fois considéré qu'elle n'était que temporaire.

La Reserve fédérale américaine a revu à la hausse ses projection d'inflation. 3,4% cette année, bien plus que les 2,4% anticipés en mars. Une majorité des membres de la Fed estime que les taux directeurs devront être relevés deux fois d'ici la fin de 2023.

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi qu'ils étaient favorables à la levée des brevets sur les vaccins anti-Covid, un geste significatif à l'heure où les pays pauvres manquent cruellement des précieuses doses, seules armes contre la pandémie qui poursuit ses ravages, notamment en Inde.

La Fed n'a pas surpris hier soir. Comme prévu, les vannes restent grand ouvertes pour soutenir la reprise économique et l'emploi. Si Jerome Powell s'est montré plus optimiste quant aux perspectives économiques, il n'a pas encore donné de signal ou de timing concernant un éventuel resserrement monétaire.

Qui n'a pas en tête les pénuries de masques, de papier toilette ou encore de levure lors du premier confinement ? Plus surprenant, c'est désormais au tour du ketchup en sachet d'être en rupture de stock outre-Atlantique. En cause, la forte augmentation des livraisons à domicile et autres plats à emporter, qui incluent souvent ces petits sachets individuels. Une pénurie qui a fait grimper son prix aux États-Unis.Qui n'a pas en tête les pénuries de masques, de papier toilette ou encore de levure lors du premier confinement ? Plus surprenant, c'est désormais au tour du ketchup en sachet d'être en rupture de stock outre-Atlantique. En cause, la forte augmentation des livraisons à domicile et autres plats à emporter, qui incluent souvent ces petits sachets individuels. Une pénurie qui a fait grimper son prix aux États-Unis.

Le président américain Joe Biden souhaite investir 2000 milliards de dollars pour restaurer les infrastructures à travers les Etats-Unis. De même, il entend mettre l'accent sur les énergies renouvelables. Reste à convaincre les Républicains du bien-fondé de son plan d'investissement.

Selon le département du Travail, l'indice américain des prix à la production a progressé de 0,5% en février. Sur un an, la hausse atteint les 2,8%, soit la plus forte depuis près de deux ans et demi. Et si certains secteurs vont bel et bien profiter de cette augmentation, d'autres, en revanche risquent d'en pâtir.

La Chine, qui se considère remise du Covid-19 vise une croissance de 6% pour 2021. Et compte profiter de la reprise économique pour réformer son économie en misant notamment sur les nouvelles technologies.

Apple réalise une chiffre d'affaires record / Facebook : 11 milliards $ de bénéfice / Tesla gagne pour la première fois de l'argent

Joe Biden a été officiellement investi 46e président des Etats-Unis. La page Donald Trump est désormais tournée, au grand soulagement des alliés des Etats-Unis. Les leaders européens se sont montrés très positifs et nourrissent visiblement de grandes attentes à l'égard du nouveau président américain.

Keystone XL, c'est le projet d'un pipeline qui doit acheminer plus de 800.000 barils de pétrole par jour entre la province canadienne d'Alberta et les raffineries américaines du Golfe du Mexique. Un projet lancé en 2008, annulé par Barack Obama pour des raisons écologiques, relancé sous Donald Trump pour des motifs économiques et peut-être bientôt une nouvelle fois mis de côté avec Joe Biden.

Le président américain Donald Trump a signé un nouveau plan de relance de 900 milliards de dollars. Les aides fédérales sont prolongées jusqu'à la mi-mars. Mais, la reprise économique reste toujours problématique sur le territoire américain.

Donald Trump donne son feu vert au processus de transition vers une administration Biden / Joe Biden va nommer au Trésor l'ancienne présidente de la Fed Janet Yellen / John Kerry devient le Monsieur climat de Joe Biden