Tout sur UWE

Les perspectives attendues par les entreprises wallonnes pour les six mois à venir sont les pires jamais enregistrées. Compte tenu du Coronavirus, l'Union wallonne des entreprises a sondé ses membres entre le 13 et le 20 mars. Leur sentiment est plus négatif que durant la crise financière de 2008.

La Fédération des Entreprises de Belgique salue l'accord entre le gouvernement fédéral et le monde bancaire. Le report des remboursements de crédits pour les sociétés viables est particulièrement apprécié.

Affectée par le contexte économique mondial et la prudence des consommateurs, l'économie wallonne devrait ralentir dans les six prochain mois. C'est ce qui ressort du dernier point conjoncturel de l'Union Wallonne des Entreprises. L'UWE qui appelle donc à la formation rapide d'un gouvernement pour assurer la prolongation du Tax-Shift.

La situation du marché de l'emploi s'est sensiblement améliorée ces dernières années en Wallonie. Mais, la formation des métiers en pénurie reste une problématique. L'Union Wallonne des Entreprises souhaite en faire une priorité politique.

Les trois organisations patronales régionales du pays s'unissent pour la première fois autour d'un mémorandum commun en vue des élections du 26 mars prochain. Un mémorandum décliné en 12 priorités que leurs représentants ont remis ce mardi à l'ensemble des chefs de file gouvernementaux en charge des principaux leviers économiques du royaume.

Les services des douanes chez le ministre des Finances pour une réunion avec les fédérations patronales. Le gouvernement appellent les entreprises à se préparer au Brexit. Car la plupart ne sont pas prêtes. Sur les 25.000 sociétés qui font des affaires avec le Royaume-Uni à peine une sur cinq est préparée aux formalités douanières.

Contre toute attente, la croissance wallonne a ralenti au cours des six derniers mois. Une contreperformance que l'on doit au fléchissement des exportations, et à l'insuffisance de mesures structurelles. Les chefs d'entreprise wallons, sondés par l'UWE, s'attendant toutefois à une légère reprise de leur activité

PIB, conjoncture, exportations, marché du travail, formation, la plupart des données statistiques de l'économie wallonne sur un seul site internet. Le Wallomètre est une initiative de l'Union wallonne des entreprises, un outil d'aide à la décision, une façon d'objectiver les débats.

A six mois des élections communales, l'Union wallonne des entreprises lance un appel aux candidats bourgmestres. Tout faire pour attirer les entreprises sur son territoire est nécéssaire pour relancer l'économie régionale. Ce serait aussi très rentable.

Une optimisme volontariste, c'est le voeux de l'Union Wallonne des Entreprises pour 2018. Selon l'UWE, l'embellie économique de 2017 devrait se poursuivre cette année. Mais, selon Olivier de Wasseige, administrateur délégué de l'Union, la Wallonie ne pourra pas se contenter de faire aussi bien que les autres. Elle devra redoubler d'efforts pour résorber un retard.

Repérer, cibler et soutenir les entreprises à forte croissance en Wallonie, voilà le défi que l'UWE voudrait relever avec l'aide des pouvoirs publics. Car contrairement à ce qu'on pourrait croire, ces entreprises ne répondent pas à un profil bien défini et il est bien souvent difficile de prédire lesquelles sortiront du lot. La preuve avec Fast Group, spécialisée dans la sécurité....