Tout sur véhicules électriques

Après deux ans de Covid-19, les constructeurs automobiles se retrouvent pour 9 jours à New pour présenter leurs nouveaux modèles. Au coeur de toutes les attentions : les véhicules électriques.

Mazaro, le développeur belge de transmissions high tech pour véhicules, a fait ses débuts ce matin sur Euronext. Et lève 3,7 millions d'euros. De quoi permettre le développement de ses activités. La demande est en forte croissance: les constructeurs de voitures électriques par exemple, recherchent désespérement une technologie capable d'augmenter l'automonie de leurs véhicules.

Au tour de Renault-Nissan-Mitsubishi de dévoiler sa stratégie pour son virage électrique. L'Alliance va investir 23 milliards d'euros dans l'électrification de ses véhicules sur les cinq prochaines années. D'ici 2030, elle espère pouvoir sortir 35 nouveaux modèles électriques, en renforçant l'utilisation de plateformes communes entre les trois constructeurs.

A partir du 1er janvier 2023, la taxe de mise en circulation des nouveaux véhicules sera calculée en fonction de leurs émissions de C02. Et de leur masse. De quoi favoriser les véhicules électriques, qui n'émettent pas de C02. Et encourager l'achat de véhicules plus petits. Moins polluants. Mais aussi moins encombrants sur la voie publique.

250 nouvelles bornes de recharge seront installées à Bruxelles en 2022. C'est ce qu'a annoncé ce matin Alain Maron, ministre bruxellois de la Transition climatique, de l'Environnement et de l'Energie. D'ici 2035, le Gouvernement s'est engagé à déployer 11.000 bornes pour véhicules électriques. Mais ces 11.000 bornes assureront-elles une disponibilité suffisante ? Et question prix, cela sera-t-il bon marché pour l'ensemble des citoyens ?

De nombreuses entreprises en difficultés attendent trop longtemps pour faire appel à la médiation ou à la PRJ. Des procédures souvent complexes et coûteuses. Pour venir en aide aux entreprises touchées par la crise, le gouvernement bruxellois a décidé de prendre en charge une partie des frais. Grâce à une enveloppe de 830 000 euros.

Au quatrième trimestre 2020, les ventes de voitures électriques et hybrides en Europe ont dépassé pour la première fois les ventes des voitures diesel. Les incitants fiscaux restent un facteur déterminant d'un passage à l'électrique. Ils ne sont guère nombreux en Belgique au regard d'autres pays européens.

Au quatrième trimestre 2020, les ventes de voitures électriques et hybrides en Europe ont dépassé pour la première fois les ventes des voitures diesel. Les incitants fiscaux restent un facteur déterminant d'un passage à l'électrique. Ils ne sont guère nombreux en Belgique au regard d'autres pays européens.

Janvier est le mois de la voiture par excellence dans notre pays. Et ce, même sans réel Salon de l'Auto. Chez Mercedes, l'offensive commerciale digitale a débuté le mois dernier pour les particuliers. Pour ce qui est des professionnels, le constructeur allemand lance un mini salon à partir du 15 janvier. Une expérience axée, sans surprise, sur l'électrification de la gamme.

Accélération de la demande, pression des objectifs climatiques et production de véhicules plus abordables, l'année 2021 pourrait bien selon les experts être celle de la percée des véhicules électriques sur le marché.

La société israélienne REE Automotive a dévoilé ce mercredi ses 3 prototypes de plateformes modulaires pour véhicules électriques. Trois châssis standards sur lesquels pourront être construits quantité de véhicules électriques ; voiture, camionnette ou encore camion. Collaborant déjà avec de grands constructeurs, Ree Automotive ambitionne de devenir leader mondial dans les 10 ans.

La société Uber veut devenir un pionnier de la mobilité verte dans le monde. Elle prévoit une aide de 800 millions de dollars pour inciter ses chauffeurs à opter pour un véhicule électrique d'ici 2025. Elle souhaite diposer d'une plateforme 100% électrique dans le monde d'ici 2040.

Tesla, le spécialiste des voitures électriques de luxe, a dévoilé son nouveau véhicule, un semi-remorque doté d'une autonomie de 800 kilomètres. Son prix n'a pas été révélé mais le CEO de l'entreprise promet un coût de revient inférieur à celui d'un poids lourd classique.