Tout sur voiture

Les marchés saluent l'optimisme de BMW. Le constructeur allemand a publié ses résulats il y a quelques jours. A présent, il affirme de fortes ambitions pour l'année en cours.

Les ventes de voitures ont baissé de 22% en février par rapport à l'an dernier. Un nouveau recul pour le secteur après la chute du mois de janvier. Le salon de l'auto virtuel n'a pas eu autant d'impact que le salon physique, évidemment. Et les consommateurs sont prudents dans un contexte de pandémie.

Malgré la crise, le port d'Anvers s'en sort plutôt bien. Sur l'année écoulée, le trafic de marchandises a reculé de 3,1%, à 231 millions de tonnes. Le port d'Anvers a donc pu limiter les dégâts dus à la pandémie grâce à un nouveau record dans le trafic de conteneurs.

Deux confinements et des mesures de ventes sous conditions strictes d'hygiène. Il fallait s'y attendre, la pandémie a eu un impact lourd sur les ventes de voitures en 2020. En témoignent les chiffres annuels de la Febiac.

Le nouveau ministre fédéral de la Mobilité a présenté sa note d'orientation politique ce mardi à la Chambre. Parmi les grands thèmes : plus de contrôles routiers, moins de voitures de société, investissements dans le chemin de fer et baisse des nuisances du secteur aérien.

Confronté à un marché des voitures neuves en baisse de plus de 20%, D'Ieteren annonçait en juin une accélération de sa transformation. 211 emplois étaient menacés. La phase 1 de la loi Renault est maintenant finie. Le nombre de licenciements secs pourraient être réduit.

Payer plus pendant les heures de pointes, payer moins durant les heures creuses. C'est le modèle de péage automobile envisagé par les autorités bruxelloises. Le montant serait multiplié par un facteur lié à la puissance du véhicule, plus un prélèvement en fonction des kilomètres parcourus.

Le 1er avril, en pleine crise du Coronavirus, Hans De Mondt est devenu patron de l'assureur Mobly. Il a recruté dix personnes et décidé le rachat de Vroom.be, un site spécialisé dans la vente de voitures d'occasion.

C'est la foule au marché de voitures de Ryad. Les Saoudiens s'empressent d'acheter un véhicule avant le triplement de la TVA dès le 1er juillet. La hausse de la taxe est une des mesures prises par le pouvoir pour compenser les effets budgétaires de la crise du Coronavirus et de la guerre des prix du pétrole.

La voiture reste sans surprise le moyen de transport favori des Belges. Si elle perd un peu de terrain au profit du vélo ou des transports en commun, elle reste le choix privilégié pour trois quarts des distances parcourues dans notre pays. C'est ce qui ressort d'une enquête du SPF Mobilité