Tout sur Wall street

Fort de résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre, Facebook a dépassé la barre des 300 milliards de dollars de valorisation boursière. Il est ainsi entré dans un club très fermé dominé par les entreprises du secteur technologique.