Tout sur Wallonie

Face à la pénurie de masques que connait la Belgique, le gouvernement wallon a décidé d'en produire. Pour ce faire, l'exécutif a demandé à Deltrian International, une société basée à Fleurus, d'établir une ligne de production. Par ailleurs, la Wallonie va également se concentrer sur la décontamination des masques chirurgicaux et de protection respiratoire usagés.

Les perspectives attendues par les entreprises wallonnes pour les six mois à venir sont les pires jamais enregistrées. Compte tenu du Coronavirus, l'Union wallonne des entreprises a sondé ses membres entre le 13 et le 20 mars. Leur sentiment est plus négatif que durant la crise financière de 2008.

La chaîne belge de vêtements e5 mode a annoncé ce vendredi qu'elle se retirait du marché wallon, en fermant ses douze enseignes dans la Région. Selon la direction, cette présence serait insuffisante pour être rentable.

Le nombre de donations immobilières a explosé en Wallonie, presque 30% en plus depuis le 1er janvier. C'est près du double de la moyenne belge de 15% et près de 10 fois plus que dans la capitale

Le 'Green Deal achats circulaires" a officiellement été signé, en présence du ministre régional de l'Economie, Willy Borsus. Les pouvoirs publics, de même que 110 entreprises se sont engagés dans la démarche. Son objectif: soutenir la mise en place de politiques d'achats circulaires tout en accélérant la transition économique de la Wallonie.

Les exportations wallonnes ont poursuivi leur croissance au premier semestre pour atteindre un nouveau record sur six mois. Si l'environnement international pourrait davantage peser dans la seconde partie de l'année, la plus grande diversification géographique et sectorielle de ces exportations devrait permettre de limiter la casse.

Le gouvernement wallon a entamé ce lundi son premier conclave budgétaire. Sur la table des discussions: un ajustement purement technique pour 2019 et surtout un budget initial 2020 qui devrait s'afficher en déficit de quelque 400 millions d'euros.

L'égalité financière entre hommes et femmes ne s'est pas grandement améliorée en Wallonie ces dix dernières années. D'après une étude de l'Iweps, le revenu moyen des femmes n'est passé que de 60 à 70% de celui des hommes sur la période, ce qui les rend toujours beaucoup plus dépendantes financièrement.

Pour la première fois depuis 2013, les ventes de l'industrie alimentaire wallonne ont baissé de 1,7% l'an dernier. Les Belges achètent de plus en plus souvent aliments et boissons à l'étranger.

La 85ème édition de la Foire agricole de Libramont s'est ouverte sur fond de débats sur le futur traité de libre-échange 'Mercosur'. Les professionnels du secteur fondent de plus en plus de craintes sur une agriculture en transition.

La situation du marché de l'emploi s'est sensiblement améliorée ces dernières années en Wallonie. Mais, la formation des métiers en pénurie reste une problématique. L'Union Wallonne des Entreprises souhaite en faire une priorité politique.

Nouvelle année record pour les investissements étrangers en Belgique. Après une année 2017 déjà excellente, notre pays a attiré pas moins de 278 projets d'investissement l'an dernier, ce qui a permis la création de 7.363 emplois. Selon EY, qui a mené cette étude, la Belgique fait sensiblement mieux que ses pays voisins. Et, chose étonnante, le Brexit semble avoir une influence positive.

Google étend ses activités en Wallonie. Le géant américain de l'informatique va construire un nouveau data center sur son site de Saint-Ghislain. Montant de l'investissement: 600 millions d'euros. Il s'agira là du 4ème data center du groupe dans le Hainaut.

Malgré les incertitudes économiques, notamment liées au Brexit, les exportations wallonnes ont à nouveau enregistré des records l'an dernier. Avec une croissance de 8,7%, elles ont atteint 45,5 milliards d'euros. Une hausse similaire à celle enregistrée par la Flandre, mais nettement supérieure à ce qu'ont pu connaître la France et l'Allemagne.

La Wallonie investit dans ses hôpitaux. Le tout premier Plan de constructions hospitalières intégral vient d'être validé par le conseil des ministres. 48 hôpitaux se partageront une enveloppe de plus de 2,3 milliards d'euros.