Tout sur Wallonie

Le prêt "Coup de pouce" permet aux particuliers de prêter de l'argent aux entreprises et aux indépendants en Wallonie, tout en bénéficiant d'un avantage fiscal sous la forme d'un crédit d'impôt. Introduite en 2016, la mesure a fait peau neuve en début d'année. Et depuis son succès ne se dément pas. Plus de 1.500 demandes ont été introduites depuis janvier. C'est une hausse de 362% en un an.

Proximus et Unifiber accélèrent le déploiement de la fibre optique en Wallonie. Quinze nouvelles communes devraient ainsi en bénéficier d'ici fin 2022. C'est donc au tour de la Région wallonne de prendre le virage de la fibre. Un passage obligé si elle veut garder son attractivité.

Trois mois après les inondations, les sinistrés vivent une véritable crise du logement. C'est notamment le cas à Pepinster où une soixantaine de maisons doivent être rasées. Pour faire face au besoin criant de logements, chacun tente d'apporter sa pierre à l'édifice. Comme Wallog, qui propose de rénover 1.200 habitations par an grâce à l'investissement citoyen.

Les Gilles de Binche sont venus à Mons pour le premier jour des VISITWallonia Tourism Days. Une première journée consacrée au tourisme d'affaires. Les acteurs wallons du secteur sont ici. Ils présentent leurs offres aux visiteurs, des organisateurs d'événements professionnels venus de Belgique et de l'étranger.

Afin de répondre à la pénurie de personnel qualifié dans le secteur de la construction, le Forem, en collaboration avec la Région wallonne et les partenaires sociaux, organisent 7 " super jobdays " en Wallonie. Il faut dire qu'actuellement, 41 métiers de la construction sont considérés comme étant en pénurie de main-d'oeuvre au sud du pays.

Le secteur de la construction pollue! En Europe c est 38% d'émissions du Co2 à l'année, 40% de la demande énergétique et 30% de la consommation d'eau, s'ajoute à cela la quantité de déchets non traités. Le pétrole et le sable utilisées sont aussi des menaces. Mais en Wallonie, des alternatives voient le jour.

La direction du groupe de logistique Kuehne Nagel a annoncé la fermeture de son site nivellois d'ici l'automne 2022. Une procédure de licenciement de 549 personnes a été lancée.

Un conteneur dans son jardin. C'est ici que le docteur Celestri à Trooz va bientôt recevoir ses patients. C'est peu de chose mais ce lieu lui permet de relancer son activité. Son cabinet dans sa maison a été entièrement dévasté.

Selon le dernier baromètre de l'Agence du Numérique, le niveau de compétence digitale du citoyen wallon est en hausse. 7 Wallons sur 10 se disent mieux informés grâce au numérique. Mais, plus de 4 Wallons sur 10 entendent aussi gardés leurs distances avec le numérique par incompréhension de celui-ci.

La Wallonie devra débourser entre 2,3 et 3 milliards d'euros pour faire face aux conséquences des inondations de juillet dernier. Sur ce montant un milliard sera consacré aux habitations non-assurées pour lesquelles la Région prendra en charge 50% des dégâts.

Le Ministre-Président wallon, Elio Di Rupo, a assuré ce jeudi que les autorités aideraient financièrement toutes les personnes sinistrées après les inondations de la mi-juillet. Toutes, cela veut donc dire également les personnes non-assurées. Un mauvais signal, selon Etienne de Callataÿ, une bonne idée juge, en revanche, Bruno Colmant.

Bonne nouvelle sur le front de l'emploi. Le taux de chômage en Wallonie a baissé à 13,2% en août. Pour le sixième mois consécutif, le nombre de demandeurs d'emploi inoccupés diminue sur base annuelle et ce, dans toutes les classes d'âge. Ajoutez à cela une nouvelle augmentation du nombre d'offre d'emploi et vous avez, selon le Forem, des signes clairs de reprise.

The Spin Leisure park, qui propose des activités aquatiques, fête ses dix ans et ne cesse de croitre, devenant un véritable moteur social, économique et écologique pour la région des lacs de l'Eau d'Heure.

Le bilan des inondations en Wallonie a été porté à 41 morts et deux disparus ce mardi. Preuve de l'immensité du drame, pas moins de 202 des 262 communes wallonnes pourront être admises au Fonds des calamités. Pour coordonner la reconstruction et gérer les mesures d'urgence, le gouvernement a décidé d'instaurer un commissariat spécial à la reconstruction

En Wallonie, il faut maintenant reconstruire, redémarrer les activités. C'est crucial pour la survie de nombreux acteurs économiques sinistrés. Pour ce faire les différents outils financiers wallons ont décidé d'unir leurs forces pour soutenir les indépendants, les PME et autres grandes entreprises. Ils proposent des prêts à taux zéro afin de préfinancer l'indemnisation des assurances ou du Fonds des calamités.

Face à l'ampleur de la catastrophe, le gouvernement wallon a dégagé ce mardi, en urgence, une première enveloppe de 2 milliards d'euros pour la reconstruction de la Wallonie. Un plan d'ores et déjà jugé insuffisant par les autorités. Raison pour laquelle elles mettront également en oeuvre un fonds de solidarité, dont les modalités doivent encore être définies.

Le gouvernement fédéral a décrété un jour de deuil national ce mardi 20 juillet pour les victimes des inondations meurtrières des deux derniers jours. Des inondations historiques qui ont suscité un véritable élan de solidarité. Il faut dire que les dégâts sont importants et le bilan humain extrêmement lourd. Les aides fédérales et régionales se multiplient.